La semaine 27 a pris un tour très particulier pour moi et ma famille. J'ai appris lundi tôt le matin, le décès de mon oncle Georges, puis dans l'après midi, le décès de mon oncle René. Les deux sont des frères de ma mère.

 

Lorsqu'un décès survient dans la famille, c'est un moment fort, un moment d'arrêt, durant lequel on se remémore certains moments. Ce sont aussi des moments où la famille se retrouve. Cette semaine, ce sont deux moments marquants.

 

Mon oncle René a deux ans de plus que ma maman, il est le deuxième de la fratrie. Pour moi, c'est mon oncle voyageur, c'est mon oncle qui joue, qui rit, il vivait beaucoup à l'étranger, et à son retour, il arrivait toujours dans une voiture formidable, et on profitait de ses courts moments pour se retrouver en famille. Il était drôle, j'ai le souvenir aussi de son élégance et de sa coquètterie en ce qui concerna sa calvitie... il avait une longue mèche de cheveu qu'il faisait passer par dessus cette calvitie qu'il voulait cacher... mais quand il jouait avec nous, la mèche devenait folle, et on riait encore plus.... Je me souviens aussi, lorsque j'étais plus âgée, de l'avoir croisé à des soirées dansantes, il y allait avec ses amis, moi avec les miens....

re-militaire

re-pieton

re-short

Mon oncle Jojo, plus jeune que ma maman, le petit frère pour lequel nous avons préparé en famille la voiture pour que mes grands-parents se rendent à son mariage, à Verdun, celui qui a aussi beaucoup déménagé, dans la région lyonnaise, puis dans le département du Var. Grâce à lui, je connais St Maximin la Ste Beaume, le Lavandou, Toulon, mais aussi St Tropez, je garderais toujours en mémoire son rire, son sérieux, mais aussi son côté taquin, comme quand il a fait une frayeur à mon père qui était monté sur le bateau avec lui... ma tante n'en revenait pas ! Riquet sur le bateau !

gj-communion2

gj-boules

toulon

Mes oncles avaient une passion commune, le golf, ils étaient très lié. C'est émouvant de penser qu'ils sont partis le même jour, et j'espère qu'ils continuent maintenant leurs parties de golf....

boules-tsleselsensohn

La lecture, tout comme mes oncles, fait depuis toujours partie de ma vie. Enfant, je fréquentais différentes bibliothèques, je ramenais des livres que mon père me confisquait sous prétexte qu'il voulait s'assurer qu'ils étaient dignes de lecture... Il les lisait avant de me les rendre, et attendant impatiemment mon prochain passage à la bibliothèque...

 

La vie est ainsi, avec le temps et le travail, je lis moins, mais j'aime toujours autant les livres, et voici pour le thème de Ma', ma lecture du moment... je devrais dire... mes lectures du moment...

P1010562

Grâce aux livres, à la lecture, on s'évade du quotidien, ou bien on trouve des beaux textes en lien avec ce que l'on vit. Je veux aussi partager avec vous ce très beau texte, de Bernard Montaud, extrait de "Cesar l'enchanteur"

 

Connais-tu l'art du grand Deuil ?

Sais-tu user le souvenir d'un disparu,

au lieu d'endurer son absence ?

Cher disparu ? Il surgit dans ton esprit

pour que tu choisisses au dedans,

entre le mourant et le vivant.

Cher disparu ! Il revient te hanter

Pour que tu chutes dans une larrme

ou que tu triomphes par un sourire.

Ecoute le grand Jeu !

 

Rechoisis en son nom, ta vie,

et tu honoreras sa mort.

Car honorer un mort,

c'est seulement être vivant grâce à lui,

C'est ainsi : les morts disparaissent

pour que nous apparaissions.

Il nous laissent leur absence

pour que nous affirmions leur présence.

N'évite pas les morts qui te sont chers.

C'est tout l'art du deuil :

savoir se trouver par eux.

Si vous voulez savoir comment les autres participants ont interprétés ce thème, c'est par ici...

Belle journée, chaude, restez au frais et hydratez vous !